Le syndrome fémoro-patellaire (SFP)

Le syndrome fémoro-patellaire (SFP)

Le syndrome fémoro-patellaire (SFP), qui se manifeste comme une douleur autour ou sous la rotule est souvent diagnostiqué chez une population jeune, présentant des douleurs lors de la descente des escaliers, en position assise prolongée.

Plusieurs personnes souffrent de douleurs sur l’avant des genoux durant leurs activités quotidiennes ou sportives. Dans cette capsule, nous tenterons d’expliquer la complexité du syndrome fémoro-patellaire (SFP), qui se manifeste comme une douleur autour ou sous la rotule. Ce syndrome est souvent diagnostiqué chez une population jeune, présentant des douleurs lors de la descente des escaliers, en position assise prolongée ou lors d’activités physiques comme la course, des sauts ou des activités sur une pente descendante. Les douleurs apparaissent souvent progressivement.

Un manque de souplesse peut sembler banal, mais ceci à un impact crucial sur l’harmonie et le bon fonctionnement de ce mécanisme. Les raideurs musculaires accentuent le stress sous la rotule. Si le quadriceps ou la bandelette iliotibiale, par exemple, manque de souplesse, l’articulation en subira les répercussions. L’équilibre musculaire est aussi important entre les groupes musculaires de la cuisse. Par exemple, si le côté externe est plus fort, la rotule pourrait être désaxée. 

En ce qui concerne les traitements, la physiothérapie peut aider à renforcer les muscles et/ou les étirer. L’ostéopathie aussi pourrait s’avérer utile dans une approche plus globale. Les kinésiologues sont aussi des alliés dans votre récupération, ils sont habilités à faire des programmes d’exercices équilibrés, progressifs et personnalisés comportant des exercices d’équilibre, d’assouplissement et de renforcement. Une évaluation de votre condition clinique et biomécanique permettra de mieux comprendre la cause de vos symptômes et justifiera l’utilisation d’orthèses plantaires, d’orthèse de genou ou de taping (McConnell). De plus, une évaluation biomécanique de votre genou lors de la marche permettra d’identifier et de comprendre les facteurs mécaniques en lien avec vos douleurs et permettra de personnaliser votre traitement accélérant ainsi le retour à vos activités physique.

 

Conseils pour éviter ces douleurs :

  • S’assurer d’être bien échauffé, commencez progressivement vos activités physiques.
  • Terminez avec des étirements et de la glace au besoin à la fin s’il y a de la douleur.